Devenez membre

Rejoignez-nous!

Croissance et aménagement du territoire

Broye-Vully

Le district dans lequel nous vivons est beau et accueillant. Il fait bon y vivre. Broye-Vully n’a pas vécu le bétonnage massif qui caractérise ces dernières décennies. Contrairement à d’autres régions, le district a été épargné par le développement « chaotique et effréné » qui peut être observé ailleurs. Le district est encore vert, traversé par une rivière accessible et comprend encore de bonnes terres fertiles en suffisance. Plusieurs forêts sont de taille convenable. Les citoyens sont heureux de cet état de fait.

Mais il faut être vigilant car tout cela est menacé.

L’autoroute qui a été ouverte récemment a dynamisé le district et des quartiers de villas ont déjà vus le jour ça et là. Des entreprises viennent s’implanter dans notre région et force est de constater que la pression sur l’environnement devient de plus en plus forte et que la tentation de toujours faire plus est grandissante. On parle de grandes complexes venant s’implanter le long de l’axe autoroutier, d’aéropôle, de nouveaux logements. Une course effrénée a débuté.

Ne l’oublions pas, la croissance n’est pas une fatalité et peut être maitrisée !

Si prendre l’engrenage de la croissance n’a pas que des aspects positifs, nous comprenons que certaines entreprises doivent venir renforcer le tissu économique régional, même si cela signifie plus de monde, plus de constructions, plus de déchets, plus de déplacements, etc.

Nous nous inquiétons à ce sujet de l’absence de vision claire concernant l’augmentation des besoins en infrastructures qui en découlera. (transport, école etc.)

Pour gérer correctement la croissance, le canton a édicté un plan directeur de développement économique prévoyant des pôles de croissance clairement délimités (Avenches, Payerne et Moudon, pour la Broye). Si ce plan peut être amélioré, il est satisfaisant dans son ensemble à condition d’être strictement appliqué.

Nous pensons que le district Broye-Vully devrait avant tout miser là où il a de réels atouts, à savoir une belle nature sur la rive sud du lac de Neuchâtel, une plaine de la Broye offrant de maintes possibilités touristiques, des sites historiques rares plutôt que de vouloir imiter les régions écologiquement sinistrées du canton. (la côte en tête)

Nous pensons qu'il est nécessaire de prendre en compte ces arguments dans toute réflexion sur l’aménagement du territoire dans le district et de s'en tenir strictement au plan directeur cantonal en termes de zones d’intérêt stratégiques, lors de nouveaux projets d’implantation dans la région Broye-Vully et de limiter au maximum les implantations en dehors de ces zones. De plus, en termes de logement, nous souhaitons privilégier la rénovation ou le remplacement de bâtiments existants et de favoriser la densification des grandes localités au détriment de l’étalement sans fin des zones résidentielles en milieu rural.

  •